Algérie rechange parle de nous

Née d’un rachat, en 2011, par Amir-Aissa Badaoui, son directeur général et propriétaire, la société UTA Equipements a su s’imposer sur le marché du contrôle technique et de la distribution des équipements de garages. Pour en savoir plus sur la croissance notable enregistrée annuellement, comprise entre 10 et 15 %, Algérie Rechange est allé à la rencontre de son manager pour vous livrer la success story d’un leader, qui a réussi à talonner les grands noms du marché de l’outillage, en Algérie, comme Facom, Beta ou TEG. Du haut de ses 30 ans, Amir-Aissa Badaoui nous a modestement annoncé d’emblée, qu’il a fait renaître de ses cendres, Universal Test Automobile, en très mauvaise posture et qui a connu plusieurs propriétaires et actionnaires, avant de devenir sienne à 100 %. Depuis 2013, l’entreprise a repris le chemin de croissance et s’arroge des taux de progression de + de 10 %. Récit.

Pouvez-vous brièvement revenir sur l’historique d’UTA, avant la reprise et après son rachat ?

UTA a été créée en 1997, alors connue sous Universal Test Automobile, une société que j’ai rachetée en 2011, et changée en UTA Equipements. Nous opérons sur plusieurs segments en amont du secteur automobile à savoir dans le contrôle technique, la maintenance automobile et les outillages. Nos deux domaines de maîtrise sont la maintenance automobile et le contrôle technique, pour lequel nous disposons de 90 agences sur le territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *